Le meilleur projet lean de l’année : soi-même

Mi-décembre, rush de la fin d‘année, autant au bureau qu’à la maison. La pression des échéances psychologiques est intense en ce moment : tout le monde veut livrer pour la fin de la semaine, du mois, du trimestre, de l’année, or en décembre, tout arrive le même jour !!! Puis en janvier, après avoir festoyé, ce sera le temps des bonnes résolutions : se remettre au sport, prendre du temps pour sa famille…

Aujourd’hui je vous propose d’appliquer quelques concepts du lean à votre vie personnelle, à vous-même, et vos processus. Nous savons que c’est important car nous l’appliquons tous les jours : des employés mobilisés sont des employés plus productifs, moins malades. Puisque vous prenez du temps pour améliorer le travail des autres, c’est désormais le temps de penser à vous…

5S de ma cuisine, mon garde-robe, mes amis Facebook, mon temps libre

Vous connaissez les 5S par cœur (sinon, c’est ici). Ils sont simples à appliquer sur du matériel :

  • Avez-vous vraiment besoin de garder le moule à Kouglof que votre grand-mère vous a offert il y a 15 ans, alors que vous n’aimez pas les raisins ?
  • Et ce pantalon qui vous ira peut-être un jour, quand les fleurs seront de nouveau à la mode…

Sur des concepts, tels que le temps, les 5S sont plus complexes à appliquer, mais démontrent toute leur puissance :

  • Combien de temps de loisirs avez-vous chaque semaine, et à quoi l’utilisez-vous ?
  • Combien d’infolettres recevez-vous, combien lisez-vous ?
  • Combien avez-vous de contacts sur Facebook, combien de flux d’actualités suivez-vous?

L’étape d’élimination est cruciale pour gagner du temps, toujours avec le principe « en ai-je vraiment besoin… » voici des exemples de questions à se poser :

  • Si je devais vivre sur une ile déserte, qu’est-ce que j’emporterais…
  • S’il me restait 3 mois à vivre, que ferais-je de mon temps…

projet lean pour soi même

Qui est mon client?

L’excellence opérationnelle crée de la valeur pour le client, mais quand on travaille pour soi, qui est le client? Le fournisseur ? Mon corps, mon cerveau ? Comment améliorer la performance de mon corps ?

C’est le cerveau qui décide de ce que l’on mange. Nous savons tous que de bonnes habitudes alimentaires améliorent notre santé. Mais écoutons-nous vraiment notre client, quand il nous « dit » qu’il n’a plus faim, que nous avons trop mangé de sucre ? Comment se remettre à l’écoute de ce client et améliorer ses conditions de travail, et donc celle du fournisseur, le cerveau? Des standards, comme des repas à heure fixe, peuvent vous aider, mais il faut avant tout écouter la Voix du Client. Avec la tendance du Quantified Self , de nombreuses applications sur téléphone intelligent peuvent vous aider à documenter, mesurer et analyser vos habitudes de vie.

Ensuite, tous les outils du lean pourront être utilisés pour trouver les causes racines, QQOQCP, Pareto, diagramme cause-effets, ou tout simplement ce 5 Pourquoi :

  • Pourquoi je m’endors après le diner ? J’ai trop mangé, je n’ai pas pris mon café ?
  • Pourquoi je n’ai pris mon café ? Je me limite à trois par jour pour ne pas avoir mal au ventre.
  • Pourquoi je voudrais plus de trois cafés par jour ? Je manque de sommeil.
  • Pourquoi je manque de sommeil ? J’ai trop de choses à faire.
  • Pourquoi j’ai trop de choses à faire  ? Je n’ai pas fait le 5S de mes temps libres depuis quelques années…

à retenirComme tout projet lean, il y a beaucoup de travail à accomplir, et il est possible de commencer de différentes façons… un 5S pour se convaincre, un diagnostic de la situation, cartographie d’un de vos processus, de votre chaine de valeur compèlète… Comment partez-vous 2017 ?

Les commentaires sont fermés