Délocaliser sa production: quelques conseils d’Ikea

Illustration de faire des calculsJe suis toujours surprise de voir la provenance des articles Ikea : Chine bien sûr, mais aussi Thaïlande, Pologne, ou tout simplement Suède. Dans cet article, je vous propose quelques pistes pour vous guider, si vous souhaitez délocaliser votre production manufacturière dans un pays à faible coût de main d’oeuvre. Ces délocalisations font souvent les manchettes. Toutefois, les relocalisations et le maintien d’industries entières en local, passent souvent inaperçus.

Éviter de mettre tous ses oeufs dans le même panier

Délocaliser votre production ajoute une dose de risque géopolitique dans votre modèle d’affaires. En effet, ces pays sont souvent un peu plus instables que les économies occidentales. À tout le moins, ils sont limitrophes de pays dans lesquels la stabilité politique est faible et les infrastructures plus fragiles. En envoyant toute votre production dans un pays, vous risquez de vous trouver en situation d’otage, dans le cas où ce dernier ferme ses frontières ou crée des taxes spéciales à l’exportation.

Vous pourriez également vivre des arrêts de production importants, si un évènement climatique majeur (inondation, typhon, tremblement de terre) venait mettre à mal les infrastructures. Dans ces pays, elles auront besoin de plus de temps pour être remises à niveau. Ikea réparti donc sa production dans le monde, avec des fournisseurs dans plus de 50 pays et seulement 22% de « Made in China ». Ils pourraient être en rupture de stock sur un produit, mais leurs magasins continueront de présenter les autres.

à retenirQuel impact aurait la rupture d’approvisionnement de la production délocalisée sur le reste de vos opérations ? Quels sont les risques associés aux pays ou à la région que vous avez choisie ? Quelle est leur probabilité ?

Oeufs

L’impact de la taille des lots et du transport

En général, comme vous produisez loin pour réduire les coûts, vous allez choisir le transport par bateau. Vous allez produire de grosses quantités, qui vous seront livrées en lots de taille importante. La première implication de la taille des lots, est l’impact sur le reste de la chaine logistique. En effet, en recevant d’un coup un volume important d’une seule référence, comment allez-vous vous organiser ? Le stockage a un coût non négligeable. Comment allez-vous réagir lors d’un retard d’approvisionnement, du par exemple à une mauvaise météo lors de la navigation ? Si vous louez un entrepôt pour stocker ces pièces, comment allez-vous le dimensionner ? Comment allez-vous gérer le transport pour amener ces pièces sur votre site de production ?

Ikea est bien entendu un champion de la logistique. Ils optimisent la forme des emballages pour en mettre plus dans le même conteneur, qui sera transporté par bateau ou train. Par contre la variété des produits est réduite, pour que le modèle de délocalisation soit rentable avec ses tailles de lots importantes.

à retenirQuelle est la taille de lot minimum que vous devez commander pour que la délocalisation soit financièrement intéressante ? Quels sont les impacts sur le reste de votre chaine logistique ? Quel est l’impact de la baisse du coût d’une pièce sur l’ensemble de votre production ?

Le coût d’une erreur

Les produits d’Ikea sont assez simples : quelques pièces moulées ou usinées, très standardisées. La variation est gérée avec les références : un canapé est constitué d’une structure (une référence) et une housse (deuxième référence). La complexité réside dans les kits de vis qui sont fournies avec chaque meuble. S’il arrive, rarement, d’avoir des pièces en trop, les pièces manquantes sont extrêmement rares. Heureusement pour Ikea. J’ai vécu cette situation, sur une pièce particulière : non-disponible en magasin, elle m’a été expédiée par la Poste, de Suède. Entre le coût de l’employé en magasin, de l’employé de l’entrepôt, du stock et de l’expédition… Cette vis a coûté plus de 50$ à Ikea, de quoi réduire fortement la marge faite sur le meuble, pourtant très standardisé.

Je vous en parlait dans un précédent article sur un projet Kickstarter, une erreur sur un composant électronique, qui ne peut être connue qu’après son assemblage, a un coût particulièrement élevé.

à retenirComment allez-vous gérer une erreur de fabrication : detection, correction, … sans être sur place en permanence ? Comment allez-vous dédommager vos clients, réparer ce qui doit l’être ? Est-ce que les erreurs peuvent être ponctuelles ? Un dérèglement progressif peut-il entrainer des erreurs sur des lots complets ?

Les commentaires sont fermés