Comment faire preuve de créativité dans son travail ?

On vous demande de faire preuve de créativité ?

Les problèmes d’aujourd’hui sont les solutions d’hier

Peter Senge (né en 1947) professeur de management et auteur américain

Alors, comment se renouveler, comment trouver de nouvelles solutions ?

La créativité est loin d’être un don ou innée. Elle se développe. Dans cet article, je vous détaille les quatre piliers sur lesquels s’appuie la créativité. Pour être créatif, il suffit d’avoir le bon équilibre entre les quatre éléments.

Les connaissances

Commençons par la base, vous ne pouvez être créatif que dans un domaine que vous maitrisez… Si vous n’avez jamais touché un pinceau, ne connaissez pas les principes de mélange des couleurs, vous ne pourrez pas faire un tableau, quand bien même vous ayez une idée très claire de ce que vous voulez faire.

C’est pareil dans tous les domaines : couture, cuisine, construction, programmation, formulation. Pour pouvoir être créatif, il faut connaitre et maitriser les bases. C’est la maitrise de ces savoirs qui va donner la possibilité de jouer avec. Votre première étape est de vous assurer que vous cherchez à exprimer votre créativité dans un domaine qui n’a aucun secret pour vous.

La pensée divergente

Si les enfants ne le savent pas, ils essayeront. Ils n’ont pas peur de se tromper.

Sir Ken Robinson (né en 1950), auteur et expert en éducation anglais.

Il vous faudra ensuite contrer votre éducation et la recherche de LA bonne solution. Pour être créatif, il faut générer des solutions, et beaucoup. Il faut proposer des choses, même si vous savez qu’elles ne peuvent pas marcher, il faut oser proposer des alternatives, des adaptations, des façons différentes de faire. Souvent une idée farfelue en amène une autre, puis une variation.

Léonard de Vinci n’a pas créé sa machine volante du premier coup, il a parfait ses connaissances en observant les oiseaux, puis fait des dizaines de croquis et d’hypothèses.

L’analyse critique

Cette compétence est en général maitrisée par tous. Nous sommes toujours très critiques envers nos solutions ou nos idées. L’analyse critique demande au-delà de la critique d’avoir un regard honnête et juste. Il ne faut pas dénigrer, ni cacher certains aspects.

Cette compétence doit être utilisée en parallèle de la pensée divergente pour trouver de nouvelles et meilleures idées à chaque instant. Elle soutient la création en empêchant de s’embourber dans des pistes qui ne mènent nulle part.

Vous pouvez utiliser la méthode SMART pour vous fixer un objectif de résolution de problème. Quel est le but à atteindre, comment saurez-vous que vous avez résolu le problème. Avec l’objectif SMART en tête, il est plus facile d’analyser les solution de façon critique.

La communication

Enfin, le dernier élément pour être créatif est la capacité à communiquer ses idées. Vous devez pouvoir exprimer clairement, et succinctement ce qui se passe dans votre esprit. La meilleure des idées, si elle ne peut être expliquée, restera pour toujours dans votre esprit.

Pour développer votre communication, il vous faut surtout de la pratique, que ce soit au sein d’un club, comme Toastmaster, ou de façon plus personnelle, vous pouvez vous développer. Commencer par écrire l’idée que vous souhaiter partager, puis testez votre texte avec un membre de votre famille, un ami, un collègue, demandez un retour, recommencez.

En conclusion

To remember

Tout le monde est créatif, dans son domaine d’expertise. Pensez à équilibre votre expertise avec la pensé divergente et l’analyse critique, une bonne dose de communication et vous allez devenir le créatif de vos prochains projets !

Passez à l’action ! Fixez-vous un objectif de développement et devenez plus créatif.

Les commentaires sont fermés.