Hoshin Kanri: quel est votre plan ?

Aligner ses actions sur sa stratégieLa mi-année approche à grand pas. Vous allez bientôt rencontrer vos employés ou vos gestionnaires pour faire le point et nécessairement poser les questions suivantes : qu’avez-vous livré depuis le début de l’année ? Que devez-vous prioriser d’ici la fin de l’année ? Votre organisation a son plan stratégique avec ses ambitions et vos objectifs y sont directement reliés (si tout va bien). Mais est-ce vraiment le cas ? Est-ce que la stratégie est bien déclinée dans toutes les strates de votre entreprise  ? Et surtout, est-ce que votre organisation est capable de s’ajuster en cours de route ? Dans cet article, je vais vous présenter le Hoshin Kanri, qui est à la planification stratégique ce que l’Agile est au projet.

Hoshin kanri, c’est quoi et ça sert à quoi ?

Comme beaucoup de notions issues du lean, c’est un terme japonais totalement intraduisible, car très imagé. Littéralement, il s’agit de la méthodologie d’alignement de la stratégie à tous les niveaux d’employés. Le Hoshin Kanri ne se contente pas de présenter la stratégie à chaque niveau en cascade, la méthodologie défini différents types de niveau de stratégie, assure une rétroaction continue et s’appuie sur d’autres concepts lean. On pourrait traduire ce terme par « alignement de la stratégie », bien que le Hoshin Kanri couvre bien plus qu’un simple alignement.

La force du Hoshin Kanri, c’est d’être à la fois top-down et bottom-up. Plus précisément, le top-down est défini par le fait que le plus haut niveau de gestion indique la Vision et la Mission, ainsi que les buts à atteindre. Réciproquement, le bottom-up suppose qu’à chaque niveau hiérarchique, les employés préparent les plans d’actions pour atteindre les résultats fixés par les dirigeants et remettent en question ces derniers afin de les faire évoluer.

En partant de la Vision, on s’assure que chacun des objectifs intermédiaires est aligné et que l’on travaille sur les projets qui vont apporter un résultat tangible à un ou plusieurs des axes stratégiques. L’alignement de la stratégie s’assure ainsi que chaque activité apporte un gain significatif dans un des axes ou objectifs. Les projets ou activités pertinentes sont ainsi évaluées à la lumière des cibles que l’organisation s’est donnée. L’organisation s’assure ainsi de garder le focus, de se concentrer sur les bons projets et de maintenir une cohérence pour toutes les équipes.

Supporté par différents outils, l’alignement de la stratégie demeure très agile. En effet, il faut considérer qu’un projet peut être remplacé par un autre en cours de route, surtout s’il contribue d’avantage aux objectifs visés. Cet exercice requiert de la rigueur, car il est facile d’ajouter des lignes dans un tableur Excel et donc des projets à travailler.

Différents niveau d’alignement stratégique

Hoshin Kanri propose des niveaux, pour séparer les différents éléments. En effet, les horizons temporels sont très différents selon le type depuis la vision à l’action. Comme une image vaut mille mots, voici un descriptif des niveaux Hoshin Kanri.

Principes sous-jacents

L’alignement de la stratégie repose sur des boucles PDCA. C’est ainsi que l’Agilité entre dans le processus, au contraire de la planification stratégique, qui tend à simplement décliner les objectifs. À chaque action posée, l’équipe se questionne sur les résultats atteints, en comparaison avec ce qui était visé, et corrige son plan d’action au fur et à mesure qu’elle progresse vers les objectifs intermédiaires.

Dans l’objectif de garder le cap et de concentrer les efforts, c’est le principe de Pareto qui vient supporter le Hoshin Kanri et séparer les éléments « nombreux et insignifiants » de ceux qui sont « rares et critiques ». Il s’agit de bien identifier les quelques actions qui vont vous rapporter la majorité des résultats. Il vaut mieux bien réaliser quelques projets porteurs que bâcler de nombreux projets qui n’apporteront pas tous les bénéfices escomptés.

Hoshin Kanri est une méthodologie puissante, qui est accompagnée de plusieurs outils. Je vous les présenterai dans un prochain article.

à retenirDéfinissez vos objectifs à long, moyen et court terme, choisissez les projets les plus porteurs, obtenez de la rétroaction et concentrez-vous sur l’essentiel, pour avoir le maximum d’impact et réussir vos ambitions.

 

Les commentaires sont fermés