Atteindre ses objectifs en s’en détachant

Félicitations! Vous vous êtes défini un objectif SMART, vous avez un objectif clair et atteignable, mais où en êtes-vous ? Comment progressez-vous vers cet objectif ? Dans cet article, je vais aborder la notion d’indicateurs prédictifs et d’indicateurs réactifs. Pour piloter votre performance et vous assurer d’atteindre vos objectifs, il est important de ne plus regarder vos objectifs en cours d’année… Du moins pas de façon trop régulière.

SMART : un indicateur réactif

Dans la majorité des cas, votre objectif est réactif, c’est-à-dire qu’il mesure le résultat après qu’il soit atteint. Si je reprends mon exemple : Je vais me dégager du temps de travail en limitant le temps passé à traiter mes courriels à deux heures par jour d’ici le 15 mai, ce n’est pas la mesure du temps passé à traiter mes courriels qui va m’aider à le réduire.

J’ai nécessairement un plan d’action pour y arriver. Et les actions ne vont peut-être pas donner des résultats immédiats, donc mon résultat, et surtout mon appréciation du résultat pourra être faussée. C’est la raison pour laquelle il faut bâtir des indicateurs prédictifs, basés sur le comportement, afin de s’assurer qu’ultimement les résultats seront atteints.

Les comportements souhaités pour atteindre les résultats doivent être choisis avec soin, car c’est eux que nous allons suivre de façon régulière.

Définir les comportements qui vont avoir de l’impact sur l’objectif

Vous devez connaitre suffisamment vos opérations et votre cadre de performance pour savoir ce qui doit être fait. Dans l’exemple ci-dessus, je dois savoir quels sont les comportements que je vais pouvoir mesurer. Je vais aussi chercher les comportements qui ont le plus d’impact pour atteindre cet objectif. Par exemple :

  • Désactiver les alertes de courriels
  • Fermer ma boite courriel après l’avoir consultée
  • Mettre une période de travail courriel dans mon agenda
  • Traiter mes courriels avant de travailler mes dossiers
  • Traiter mes courriels après avoir finalisé mes dossiers

Avant même que le temps passé sur mes courriels ne réduise, et avant même de le mesurer, si j’applique (ou pas) le comportement choisi, alors je vais savoir que mon objectif sera atteint (ou pas).

Les comportements sont le moyen de vous rendre à l’objectif, c’est la partie contrôlable de l’objectif.

Piloter la performance au quotidien de façon proactive

C’est la même chose pour la performance au quotidien. Si vous souhaitez réaliser 150 ventes par mois et que vous mesurez, tous les mois, le nombre de ventes réalisées, vous n’aurez qu’une information a posteriori de ce qui s’est passé dans le mois. Si le résultat n’est pas atteint, vous allez peut-être atteindre le mois suivant pour déterminer si la tendance se maintient. Le cas échéant, vous menerez une enquête pour déterminer les causes et mettre un plan d’action. En mesurant le comportement le plus impactant pour vos ventes, par exemple le temps passé avec des clients par les représentants (80%), vous serez capable de déterminer rapidement si vos objectifs seront atteints.

à retenirAprès s’être fixé des objectifs SMART, il faut se donner un plan d’action pour les atteindre, avec des mesures prédictives, basées sur les comportements. Le pilotage des opérations, basé sur des indicateurs de performance à atteindre, nécessite également des mesures prédictives, si vous voulez piloter votre performance et non la suivre.

Les commentaires sont fermés.